SoS Abeilles

sosabeille

Notre syndicat d’apiculteurs intervient à la demande d’un particulier, des pompiers, des mairies, des entreprises, dans tout le département du Tarn et Garonne et départements limitrophes.

 

L’essaimage

L’essaimage a lieu par beau temps, au milieu de la journée. Après s’être gorgées de miel pour tenir quelques jours, les abeilles quittent en masse la ruche et se rassemblent dans les airs avant de se fixer en grappe sur un support proche de la ruche.

Ce premier arrêt de l’essaim est provisoire. Les abeilles éclaireuses partent à la recherche d’un abri où la future colonie s’installera définitivement : un arbre creux, un bâtiment, une cheminée…

Si le futur logis est accepté, l’essaim se remet en vol pour parcourir parfois plusieurs kilomètres.

Lorsque vous découvrez un essaim, ne paniquez pas.

L’essaim en grappe n’est pas agressif. Il n’en est pas de même lorsqu’il est installé à un endroit depuis quelques jours et qu’il a commencé à construire des rayons. Dans ce cas, les abeilles n’apprécient guère d’être dérangées et défendent leurs installations.

 


Que faire face à un essaim ?

Le laisser tranquille, ne pas s’affoler, ne pas s’armer de bombes insecticides ou autres.

Téléphonez-nous 06.79.93.33.28


La cueillette de l’essaim

C’est une affaire d’apiculteurs avertis. Ceci demande expérience et matériel adéquat. La difficulté du travail est liée à la position de l’essaim.